André-jacques auberton-hervé – chroniques d'une révolution industrielle

Image André-Jacques Auberton-Hervé – Chroniques d'une révolution industrielle

Un jeune homme au parcours remarquable

A l’école, André-Jacques Auberton-Hervé (Page d'informations de André-Jacques Auberton-Hervé sur Lemonde.fr) apprécie les matières techniques et les sciences physiques. Il voit le jour dans le courant des années 60, effectue sa scolarité dans l'Hexagone et décroche son baccalauréat à l'âge de 16 ans. Etudiant particulièrement brillant, André-Jacques Auberton-Hervé décroche son doctorat à 24 ans, au milieu des années 80, et participe à des séminaires internationaux dans les domaines qu’il affectionne : le silicium et les semi-conducteurs.

La vision d'un entrepreneur

Grâce à son savoir-faire en développement industriel, l’effectif de l’entreprise fondée par André-Jacques Auberton-Hervé est multiplié par 500 en l’espace de dix ans. Le chef d'entreprise déploie les qualités du parfait manager : capacité d’innovation et excellente compréhension du marché. En 1992, André-Jacques Auberton-Hervé fonde, avec Jean-Michel Lamure, la start-up Soitec.

Pour assister les start-ups, l’Europe doit prévoir des outils financiers plus performants. André-Jacques Auberton-Hervé défend l'idée que pour rattraper le retard sur les plus grandes puissances, l’Europe va devoir aider ses meilleures entreprises en se dotant d’outils appropriés. André-Jacques Auberton-Hervé est parti de rien pour devenir une entreprise incontournable dans le secteur de la microélectronique. Il mesure l'importance des marchés financiers.

Membre du groupe KET consacré aux technologies clés, il se montre confiant en l’avenir. André-Jacques Auberton-Hervé se félicite évidemment des 100 milliards d'euros débloqués par l'Europe pour le développement de l'industrie de la microélectronique. André-Jacques Auberton-Hervé montre une fidélité indéfectible envers ses amis et s'entoure des meilleurs pour développer des projets d'envergure. Il est par ailleurs un communicant né.

André-Jacques Auberton-Hervé reste l'un des principaux porte-parole de l’innovation française. Grâce à son sens de l'innovation, André-Jacques Auberton-Hervé a notamment été récompensé par un SEMI Awards, le Trophée de l’entrepreneur innovant et le Prix de l’Audace Créatrice. L'énergie solaire et l'éclairage LED sont des domaines dans lesquels Soitec a également innové, en plus des disques en silicium. C'est notamment avec une technologie d’origine française qu'il vous est possible d'avoir un smartphone.

La technologie grenobloise doit en bonne partie sa renommée à l'influence d’André-Jacques Auberton-Hervé. André-Jacques Auberton-Hervé a été en mesure de résister à la concurrence en introduisant Soitec en bourse sept ans après la fondation de la société. La société grenobloise Soitec exporte rapidement ses produits et affiche de cette façon un CA de 372 millions d’euros dès l'exercice 2006.